Que se passe-t-il quand une famille passe au bio ?

La communication responsable pourrait être à la publicité ce que le bio est à l’alimentation. Aussi certaines marques ont à coeur de proposer des spots publicitaires qui s’adressent à un public intelligent en évitant les messages qui infantilisent les citoyens. Ainsi une chaîne suédoise de distribution de produits bio (Coop) a-t-elle pris la peine, pour réaliser sa dernière campagne, de faire une étude portant sur une famille passant d’une alimentation conventionnelle à des ingrédients bio. Au départ ils ne consomment donc que des produits « classiques », cultivés à l’aide de pesticides et autres substances chimiques. Tous les membres de la famille subissent une analyse d’urine quotidienne pendant une semaine. Les échantillons révèlent la présence de huit pesticides dans leurs organismes. “Nous avons découvert des insecticides, des fongicides et des régulateurs de croissance” explique le médecin chargé de l’étude. Dans un second temps la famille adopte une nouvelle alimentation 100% bio et une deuxième analyse est faite au bout de trois semaines. Résultat : presque tous les pesticides ont disparus des organismes de la famille témoin. Il ne reste plus qu’à diffuser la photo des différents membres de la famille avec les taux de pesticides dans le sang représentés par un diagramme avec les mots « avant » et « après ». Les publicités intelligentes sont suffisamment rares pour être rapidement repérées par les internautes et faire l’objet d’une propagation virale à peu de frais que beaucoup de grandes marques n’osent plus espérer, y compris avec de gros budgets. Pour autant, mieux vaut rester vigilants : les codes de cette nouvelle communication sont de plus en plus convoités… y compris par des compagnies peu soucieuses d’écologie ou de solidarité. Gardons l’oeil ouvert !
[Social9_Share]